Les aides à l'achat de véhicules en 2019 : bonus, primes, subventions, ...

Publié le : 2019/03/13 à 18:03 - Mis à jour le 2019/04/01 à 06:37

Vous avez le projet de changer de voiture ? Afin de s'y retrouver dans les diverses aides à l'achat d'un nouveau véhicule, voici un tour d'horizon des différentes aides possibles en 2019.

Bonus écologique

Uniquement pour les véhicules émettant moins de 20g CO2/km (véhicules électriques).

Montant : 6 000 euros, dans la limite de 27% du prix d'achat, pour un véhicule de 3,5 tonnes maximum.

Le dispositif s'applique dans les mêmes conditions aux véhicules pris en location longue durée (minimum 2 ans)

Prime à la conversion

La mise en destruction de certains véhicules anciens ouvre droit au versement d'une prime à la conversion pour l’achat d’un véhicule, neuf ou d’occasion, sous certaines conditions :

  • 2 500 euros, pour l'achat d'un véhicule neuf électrique ou hybride rechargeable, sans condition de revenus.
  • 1 000 euros (2500 euros pour un foyer non imposable), pour l'achat d'un véhicule d'occasion électrique ou hybride rechargeable.
  • 1 000 euros (2000 euros pour un foyer non imposable), pour l'achat d'un véhicule thermique Crit'air 1* ou certains hybrides rechargeables et non rechargeables émettant moins de 122 g CO2/km.
  • 2 000 euros pour un foyer non imposable, pour l'achat d'un véhicule thermique Crit'air 2* émettant moins de 122 g CO2/km.
  • 4 000 ou 5 000 euros (doublement de la prime), pour les plus modestes et pour les personnes non imposables travaillant à plus de 30 km de leur domicile, ou qui parcourent plus de 12 000 km par an pour raisons professionnelles.
  • 100 euros (1100 euros pour un foyer non imposable), pour l'achat d'un deux-roues, trois-roues motorisé ou quadricycle électrique neuf.

Attention, il n’y a donc pas de prime sur les véhicules classés en Crit'air 2*, pour les ménages imposables et personnes morales.

Le vieux véhicule mis au rebut doit être une voiture ou une camionnette, dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 3,5 tonnes et répondant aux critères ci-après :

  • ménage imposable / professionnel : véhicule diesel immatriculé avant 2001 et véhicule essence immatriculé avant 1997 ;
  • ménage non imposable : véhicule diesel immatriculé avant 2006 et véhicule essence immatriculé avant 1997.

*Le certificat Crit'air est un autocollant rond qui correspond à une classe de véhicule définie en fonction des émissions de polluants atmosphériques. Le certificat est obligatoire seulement dans certaines zones. Il peut également permettre de bénéficier de certains avantages instaurés par les collectivités. Plus d'infos : https://www.certificat-air.gouv.fr/

Aides locales

Certaines collectivités décident parfois d’abonder les montants des primes précédemment citées afin d’encourager l’achat de véhicules peu émissifs. Hors exceptions non connues à ce jour, ce n’est pour le moment pas le cas sur le Département de l’Ain.

Exemption de coût de carte grise

En Région Auvergne Rhône-Alpes, exonération totale du coût des chevaux fiscaux de la carte grise pour les véhicules électriques, hybrides, hybrides rechargeables, au GPL et au GNV.

Réduction malus

Les véhicules familiaux sont parfois impactés par un fort malus, à cause de rejets de CO2 élevés. Conscient que les foyers modestes sont pénalisés, l'État fait des gestes.

  • Le taux d’émissions de dioxyde de carbone des véhicules est diminué de 20 grammes par kilomètre par enfant à charge de l’acquéreur, à compter du troisième enfant.
  • Une exemption totale pour les véhicules immatriculés de type "Véhicule automoteur spécialisé" et "handicap", ainsi que ceux acquis par une personne titulaire ou ayant à charge une personne titulaire de la carte d’invalidité.
  • Un abattement de 40 % du taux de CO2 est prévu si le véhicule est homologué E85

 Kit E85

Il existe des kits pour convertir sa voiture essence à l’E85. Ce carburant, également appelé superéthanol, est un mélange constitué d'un agrocarburant, l'éthanol, et d'essence. Même si on consomme un peu plus, on rejette moins de CO2. Et cela a aussi un intérêt économique en plus d’un intérêt environnemental, car le litre d'E85 est à environ 70 centimes.

Certaines régions donnent des coups de pouce pour cette conversion, comme le Grand-Est ou l’ex Région PACA. Ce n’est pas encore le cas pour la Région Auvergne Rhône-Alpes.

 

Prix des véhicules hors bonus :


Véhicules électriques entre 20 000 et 30 000 € hors bonus.

Véhicules hybrides non rechargeables entre 10 000 et 20 000 € (Attention car peu d’aides !).

Véhicules hybrides rechargeables : plus de 30 000 € (prix élevé car lié à une technologie encore assez récente).

Un boitier E85 homologué, vous coutera de l’ordre de 700 € T.T.C. pour un moteur 4 cylindres injection indirecte (installation et assurance comprise). Pour le moment seuls Biomotors, FlexFuel Company et ARM Engeneering ont fait les démarches nécessaires pour l’homologation de leurs boîtiers E85. Attention aux offres frauduleuses sur les boîtiers E85 !

 

Formulaire de contact pour plus d'informations

Aides pour s'équiper de trottinettes électriques sur la communauté de communes de la Plaine de l'Ain