Mobilité et territoires : ça bouge dans l'Ain !

Publié le : 2019/04/24 à 18:04 - Mis à jour le 2019/05/07 à 16:42

La mobilité fait partie des missions de l'ALEC 01 avec ses partenaires pour faciliter les déplacements des habitants tout en les invitant à modifier leurs habitudes et découvrir de nouveaux modes de locomotion. L'objectif étant d'améliorer les offres de mobilité et de réduire le nombre de véhicules thermiques, les transports étant l'un des principaux responsables de la pollution de l'air. Des solutions et expérimentations, des appels à manifestations d'intérêt, des appels à projets sont régulièrement relayés par l'ALEC 01. Tour d'horizon des actualités pour les entreprises et collectivités :

 

Challenge mobilité 2019 : les inscriptions sont ouvertes

 Jeudi 6 juin : relevez le défi pour se déplacer autrement !

 

Mobilib01, une plateforme pour faciliter la mobilité et l'accès à l'emploi dans l'Ain

https://www.alec01.fr/actualites/99-lancement-de-mobilib01-pour-faciliter-la-mobilite-et-l-acces-a-l-emploi-dans-l-ain

 

 Appel à projets « Fonds mobilités actives - Continuités cyclables »

Destiné à accompagner financièrement les collectivités qui ont un projet d'aménagements contribuant à résorber les discontinuités existantes sur leurs itinéraires cyclables. L'objectif est de lever les réticences à l'usage du vélo dans les déplacements du quotidien.

Cet appel à projet a l'avantage d'apporter un soutien financier à l'investissement et pas simplement à l'ingénierie.

Le cahier des charges et les modèles de dossier de candidature sont téléchargeables sur le site de l'appel à projets :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/marche-et-velo#e0

Un premier relevé est prévu le 15 avril 2019, un deuxième relevé le 30 juin 2019.

 

Nouvelle édition de l'appel à manifestation d'intérêt - France Mobilités – TENMOD

Cette nouvelle édition de l'Appel à manifestation d'intérêt « France Mobilités - Territoires d’expérimentation de nouvelles mobilités durables » poursuit les dynamiques locales engagées en 2018. Il s’adresse aussi aux territoires périurbains afin d’améliorer la continuité territoriale des mobilités avec les grands pôles urbains et les bassins d’emplois.

Trois axes de réponses y sont proposés :

  1. Proposer des expérimentations innovantes de mobilité durable dans les zones peu denses.
  2. Pallier les besoins de mobilité des habitants des zones périurbaines dans une logique de continuité territoriale.
  3. Mettre en relation, au travers d'un accompagnement dédié, les acteurs proposant des solutions et les territoires bénéficiant de cellules régionales d’appui déjà opérationnelles (Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie et Pays de la Loire dans un premier temps) et rencontrant des problématiques de mobilité singulières.

CALENDRIER

 Un deuxième relevé sera organisé après cette date, sur cette même plateforme, avec une clôture au 13/12/2019.

 

Covoiturage expérimental - Des trajets domicile travail fixes et rémunérés

Deux lignes de covoiturage vont être créées pour les plus de 7 000 travailleurs se rendant chaque jour au Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA).

  • L’une part de la gare de Meximieux, en direction du PIPA, en passant par le parking de covoiturage de Pérouges, à la sortie de l’A42.
  • L’autre commence à la gare d’Ambérieu-en-Bugey, passe à Leyment, Sainte-Julie et termine également au PIPA.

Des conducteurs volontaires seront dédommagés pour leur engagement à passer à des horaires fixes et précis à ces arrêts.
Qu’il y ait des passagers à l’arrêt ou non, les conducteurs seront rémunérés.
Les passagers devront quant à eux payer une petite somme, qui sera versée au conducteur, en plus de son dédommagement.

Tout ce système fonctionnera grâce aux téléphones portables et une application prévue à cet effet.

Le projet, porté par la Communauté de Communes de la Plaine de l'Ain et le PIPA, devrait voir le jour à l’automne prochain et sera financé intégralement via un appel à projet « Certificats d’Économie d’Énergie ».

 

Les dotations d’équipement des territoires ruraux (DETR) reconduites sur les mobilités douces

Toutes les communes rurales du département de l’Ain peuvent solliciter des aides pour des aménagements concourant à des déplacements en modes doux structurants pour une cohabitation facilitée et sécurisée, comme des voies piétonnes, des pistes cyclables, des aires de covoiturage, …

Les taux de subvention peuvent aller de 30% à 50%, dans la limite d’un plafond de 100 000 €.

 

Wimoov dans le Haut-Bugey

Pour remédier aux difficultés de déplacement des Hauts-Bugistes, privés d’emploi et de formation,  des organismes prescripteurs tels que Pôle Emploi, la mission locale ou Cap emploi pourront orienter vers Wimoov les personnes ayant besoin d’un moyen de transport pour se former ou travailler. L'association a pour objectif de favoriser l’accès à l’emploi et à la formation.Un conseiller établira un diagnostic et les personnes pourront bénéficier de location de voiture à bas coût, de solutions de covoiturage, de tarifs SNCF réduits, d’un financement pour le permis de conduire, etc…